Chronique Le Mauvais Chemin de Mikel Santiago

  • Mikel Santiago
  • Traduit de l’espagnol par Delphine Valentin et Alexandra Carrasco
  • Coll. «Actes noirs»
  • Actes Sud
  • 06/06/2018
  • 400 p., 22.50 €
NULL

Julie Raulet Librairie L’Embellie (La Bernerie-en-Retz)

Dans ce deuxième roman qui fleure bon le suspens, Mikel Santiago nous met en garde : gare à vos voisins en polos et mocassins !

Bert Amandale, célèbre écrivain de romans policiers, s’est installé à Saint-Rémy de Provence pour réparer les blessures de sa famille, loin de l’agitation de Londres. Son meilleur ami, Chucks Basil, star du rock’n’roll sur le retour, a lui aussi posé ses valises dans une villa non loin de Bert où il enregistre l’album dont il a toujours rêvé. Mais, un soir où il s’en retourne chez lui après quelques verres, il renverse un homme, surgi du bois qui longe l’étroite route. Le lendemain, plus de cadavre ! Pour Chucks, c’est la dégringolade. Il retourne à ses addictions d’antan et devient de plus en plus paranoïaque, sûr que l’on veut sa mort ! Pour Bert, difficile de trouver sa place entre les lubies de son ami londonien et les Beverly Hills, cette communauté de voisins BCBG nouvellement arrivés au village. Sa raison réussira-t-elle à trancher entre le complot qui semble prendre forme ou une paranoïa déplacée et hors de propos ? Sur paysage de Provence au parfum de lavande et où chantent les cigales, Mikel Santiago tient son lecteur en haleine avec une montée fulgurante du suspens. Il remet toujours en cause les convictions vacillantes de ses personnages qui oscillent entre folie et raison.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@