Chronique Des vampires dans la citronneraie de Karen Russell

  • Karen Russell
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Valérie Malfoy
  • Coll. «Coll. « Terres d’Amérique »»
  • Albin Michel
  • 29/03/2017
  • 320 p., 22 €
NULL

Un recueil de nouvelles inattendues par une auteure américaine qui aime déstabiliser ses lecteurs. Dans ce recueil, on passe d’un vampire shooté aux citrons à des jeunes filles se métamorphosant en vers à soie, d’anciens présidents américains sont transformés en chevaux, une écurie en guise de paradis, le tatouage sur le dos d’un jeune soldat prend vie…Il y a deux registres, l’un assez loufoque, l’autre très angoissant, le plus réussi à mon goût. Dans presque tous ces récits, la réalité est détournée d’une façon subtile et très dérangeante. Extrêmement visuelle, l’écriture de Karen Russell nous embarque dans son imaginaire. On y est mal à l’aise, presque autant que ses jeunes personnages qui vivent des cauchemars. Les nouvelles « Une armée de mouettes » ou « La Marionnette sans sépulture d’Éric Mutis » sont particulièrement réussies. La description du mal-être adolescent, l’angoisse qui monte par quelques détails donnent une tonalité que ne renierait pas Stephen King

Florence Reyre Librairie Gibert Joseph (Paris 13e)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@