Chronique Cinq cartes brûlées de Sophie Loubière

Dans ce polar haut en couleur, nous voilà plongés dans la tragédie ensorcelante et le psychisme complexe d’une femme oubliée de la société. Un thriller au suspense parfaitement insoutenable !

Voici un thriller psychologique de haute volée ! Osez jouer aux cartes et entrer dans le monde noir de Laurence, une femme que rien ne prédestinait au drame. Ou peut-être tout. Laurence, c’est une femme grosse, dépressive et sans espoir. Et pour cause : dès sa naissance, en 1979 dans un bourg de campagne, son frère en a fait son souffre-douleur. Au mieux, il la traite avec indifférence, au pire, il la maltraite avec une violence croissante. Lorsque ses parents divorcent, les crises de boulimie et d’angoisse se multiplient sans que rien ne paraisse pouvoir la guérir. Lorsqu’elle devient adulte, elle tente de prendre son indépendance : elle réussit à perdre du pois, à entrer comme croupière dans un casino, puis devient une championne de perche de haut niveau, désirée par de nombreux hommes. Jusqu’au jour où tout bascule et qu’elle doit retourner chez sa mère décrépite et son frère blessé par un accident, tandis que l’absence de son père la rend toujours viscéralement malade. La tragédie semble définitivement inscrite sur le chemin de vie de notre héroïne. À partir d’un scénario lugubre, l’auteure parvient à brosser la détresse sociale des laissés-pour-compte, à sonder les méandres du cœur humain, à délimiter les contours flous entre les sentiments et décrire avec justesse l’angoisse de l’aliénation. Voilà un polar qui vous tiendra éveillés jusqu’au petit matin !

Ophélie Drezet Librairie du Tramway (Lyon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@