Chronique Tous les hommes n'habitent pas le monde de la même façon de Jean-Paul Dubois

Jean-François Delapré Librairie Saint-Christophe (Lesneven)

Qui est ce Paul Hansen qui purge sa peine dans le pénitencier de Bordeaux à Montréal ? Et surtout pourquoi est-il en prison ? Il va raconter son histoire à son codétenu, Patrick Horton, Hell’s Angel tatoué de la cave au plafond. Il va lui raconter Winona, sa femme algonquine qui lui faisait tutoyer le ciel. Son enfance à Toulouse (avec Dubois, on passe toujours un peu par Toulouse !), son travail de superintendant à l’Excelsior qui, on le verra, jouera un grand rôle dans le dénouement du récit. Encore une fois, de l’existence de ses deux personnages que tout oppose, Jean-Paul Dubois nous conte l’histoire universelle de l’humanité, ce qui en fait tout son sens mais aussi toute son injustice. Des dialogues brillants, ciselés, et toujours cette mélancolie et cette générosité qui affleurent le texte sans jamais l’affecter. Jean-Paul Dubois nous donne ici peut-être son meilleur roman, récompensé par le prix Goncourt 2019.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@