Chronique Poverello de Robin

Guillaume Boutreux Librairie M’Lire (Laval)

D’abord illustrateur jeunesse, Robin s’est également fait remarquer dans le neuvième art avec une bande dessinée parue chez Sarbacane, Le Fils de Rembrandt, double biographie très originale retraçant le parcours du célèbre peintre et celui de son fils Titus, également narrateur du récit. Avec Poverello, Robin utilise à nouveau le double fil narratif. John Coal est un acteur reconnu, égocentrique et blasé, contraint d’accepter un rôle dans le film d’un réalisateur célèbre. Ce rôle, c’est celui de saint François d’Assise, le Poverello, dont on découvre les épisodes importants de la vie au fur et à mesure du tournage. Étrangement, l’acteur, qui se pose des questions sur le sens de son existence, va peu à peu trouver des éléments de réponses dans la vie du saint… Jolie prouesse de la part de Robin que d’avoir réussi, sans verser dans l’hagiographie ni l’angélisme, mais avec beaucoup d’intelligence, à concilier des questionnements séparés par huit siècles d’histoire humaine et qui restent toujours aussi brûlants.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@