Chronique On a perdu la guerre mais pas la bataille de Michel Gondry

Guillaume Boutreux Librairie M’Lire, Laval

Quatre zigotos, étudiants aux Beaux-Arts, ont lamentablement simulé des tares diverses pour échapper au service national. Des années plus tard, dans une France dirigée par Johnny Hallyday, nos compères se voient rattrapés par leurs obligations militaires… jusque dans la tombe ! Pourront-ils faire face à l’invasion des ISA, cette armée communiste aussi sexy que dangereuse, dont les soldats répondent toutes au doux prénom d’Isabelle ? On connaît bien sûr Michel Gondry à travers son talent bien peu conventionnel de réalisateur. Son débarquement dans le 9e art, bien que plus confidentiel, n’en est pas moins inventif et stupéfiant. Cette première parution française nous entraîne en effet dans un univers graphique et scénaristique affranchi des codes habituels. Et même si cette incursion n’est pas unique au sein du panorama actuel, elle procure, et c’est sa force, une fraîcheur tout à fait réjouissante !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@