Chronique Panama Al Brown de Alex W. Inker, Jacques Goldstein

Élodie Raymond Librairie Charlemagne (Toulon)

Qui est véritablement Alfonso Al Brown ? Un champion de boxe émérite ? Un danseur, chanteur et musicien accompli ? Un flambeur parisien qui hante les clubs les plus branchés de la capitale ? Alex W. Inker nous répond dans son nouvel album consacré au grand champion, roi des nuits parisiennes.

Jacques est sur la sellette depuis plusieurs semaines maintenant, aucun de ses papiers ne s’est retrouvé en une des journaux. Son rédacteur en chef lui donne une dernière chance, un dernier espoir de garder son emploi de journaliste : couvrir l’entrée de Jean Cocteau à l’Académie française. Arrivé en retard, le journaliste rate le discours du poète et préfère sortir de la salle. Dehors, il rencontre un confrère, ami d’Alfonso Al Brown, boxeur reconnu et ancien amant de Cocteau : lui vient alors l’idée d’écrire un papier sur ce champion de boxe oublié de tous et surtout du célèbre poète français. Lors de voyages entre Panama, Harlem et Paris, et au travers de rencontres toutes plus surprenantes les unes que les autres, le journaliste découvre les multiples facettes du grand champion. Ainsi, toutes les personnalités de Panama Al Brown sont décrites par des personnes qui ont partagé, à un moment ou un autre, la vie de l’incroyable boxeur : que ce soit le gamin des rues méprisé et insulté par les enfants de son quartier, le dandy jazz qui flambe et profite de la vie à Harlem, le roi des nuits parisiennes qui dépense sans compter l’argent gagné lors des combats, l’amant du célèbre poète Jean Cocteau rencontré lors d’une soirée dans un club branché de la capitale, le passionné de musique, l’homme sans contraintes qui ne se prive de rien, et surtout le champion du monde de boxe catégorie poids plume. Sa sœur, un homme rencontré un soir dans un bar de Harlem, un ancien ami et boxeur, une serveuse et un barman du Club « Le Caprice » de Paris : tous nous dressent l’extraordinaire portrait de Panama Al Brown, ce jeune homme à l’incroyable destin qui détestait la violence et que rien ne destinait à devenir champion du monde de boxe. En effet, fils d’un des très nombreux hommes venus tout droit des Caraïbes pour travailler, Alfonso est promis à une vie de misère au cœur du ghetto de Pueblo Nuevo. Il doit faire face à des attaques racistes et homophobes à longueur de temps. Et pourtant, alors qu’il ne s’y attend pas, il est très vite remarqué par le milieu de la boxe : il faut dire que son crochet du droit en réponse à des provocations incessantes y est pour beaucoup ! Notre jeune homme devient rapidement le boxeur le plus doué de sa génération. Mais dans les années folles, un jeune homme noir et champion de boxe, ça dérange. Entre trahisons, arnaques, insultes et argent dilapidé, Panama Al Brown a bien du mal à se faire une place parmi les grands noms de la boxe. Quant à sa rencontre avec Jean Cocteau, elle semble apporter au jeune boxeur un peu de répit. Et si tout cela n’était qu’illusion ? Par le graphisme qui lui est propre et le rythme soutenu du récit, Alex W. Inker (l’auteur du superbe album Apache sorti en 2016 chez Sarbacane) nous entraîne au cœur de l’Amérique des années 1930 et du monde impitoyable de la boxe. Nous découvrons le destin peu commun d’un jeune noir américain pour qui l’avenir semblait peu glorieux. Découvrez sans tarder cette magnifique biographie qui nous révèle bien des mystères.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@