Chronique La Vie devant soi de Romain Gary

lodie Raymond Librairie Charlemagne (Toulon)

Déjà, à l’époque, Romain Gary nous racontait la fabuleuse histoire d’amour entre un petit garçon arabe et sa voisine, une vieille dame juive, dans La Vie devant soi (le prix Goncourt de 1975 et l’un des plus grands romans de la littérature française). Très fatiguée, Madame Rosa ne peut plus monter les escaliers et les nombreux étages qui la séparent de son habitation. Le jeune Momo lui tiendra alors compagnie. Aujourd’hui, cette magnifique histoire nous est racontée en images dans une splendide adaptation. En effet, si Manuele Fior nous avait déjà conquis avec son album Les Variations d’Orsay (Futuropolis), il nous enchante ici avec des illustrations qui collent parfaitement au texte. À chaque nouvelle illustration, le lecteur redécouvre un peu plus l’œuvre de Romain Gary, comme si elles avaient toujours accompagné le texte. Après La Promesse de l’aube, adapté par Joann Sfar (Futuropolis), La Vie devant soi est le deuxième roman de Romain Gary à être mis en images par un auteur majeur de la BD. Un véritable plaisir !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@