Chronique Grand silence de Théa Rojzman

Élodie Raymond Librairie Charlemagne (Toulon)

Les violences sexuelles sur mineurs ne devraient pas exister et pourtant elles sont nombreuses en France et dans le monde. Ce sujet délicat, les autrices Théa Rojzman et Sandrine Revel l’abordent dans Grand silence, un conte à couper le souffle qui dénonce l’ignorance et les non-dits. Basé sur des faits tristement réels, ce roman graphique nous raconte les horreurs subies par plusieurs enfants mineurs : comment les agresseurs en sont arrivés à commettre ces crimes atroces et comment les victimes vivent avec ce terrible secret ? Le travail de mise en page est exceptionnel et déroutant : les violences sont toujours suggérées sans jamais être clairement décrites, ce qui rend la lecture soutenable et percutante à la fois. Ce superbe roman graphique se termine malgré tout sur une note optimiste car ce «°grand silence°» est rompu : il est temps de mettre en lumière ce fléau que beaucoup préfèrent encore ignorer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@