Chronique Comment faire fortune en juin 40 de Laurent Astier, Xavier Dorison, Fabien Nury, Laurence Croix

Élodie Raymond Librairie Charlemagne (La Seyne-sur-Mer)

Les auteurs Fabien Nury, Xavier Dorison et Laurent Astier ont encore frappé ! Avec leur nouvel album baptisé Comment faire fortune en juin 40, ces trois phénomènes de la bande dessinée nous surprennent encore et toujours !

Juin 1940, la France est en guerre. Les nazis occupent le territoire et sont aux portes de la capitale. Inquiète de la tournure que sont en train de prendre les événements, la Banque de France vide ses coffres et tente de mettre à l’abri ses fabuleuses richesses. Mais dans la précipitation, deux tonnes d’or ont été oubliées. À la veille de son départ en vacances, Labeyrie, père de famille et convoyeur employé par la Banque de France, se voit confier une mission de la plus haute importance : avec trois de ses collègues, il est chargé de transférer en urgence la montagne d’or jusqu’à Bordeaux, afin de la soustraire à la convoitise de l’ennemi. Seulement voilà, quand il est question d’argent, les beaux idéaux et la morale ont fâcheusement tendance à se fissurer. Labeyrie envisage désormais sa mission comme la promesse d’un avenir exubérant de richesse. C’est le moment ou jamais de réaliser le casse du siècle. Il s’adjoint alors les services de son ami Franck, boxeur lamentable et cambrioleur à la petite semaine. Bientôt, le duo se complète du Corse Sambio, chargé de fournir des armes, de l’Allemand Kurtz, dont le camion servira à convoyer le magot, et de la jolie Ninon, à qui est dévolue la lourde responsabilité d’ouvrir le coffre. Le plan, débordant de simplicité, consiste à laisser Labeyrie jouer son rôle de convoyeur et à conduire le fourgon blindé vers sa destination, tandis que le reste de l’équipe se tient en embuscade, collant aux basques du trésor lancé sur les routes de France. Les complices de Labeyrie attendent que ce dernier leur adresse le signal convenu pour mettre à exécution le plan qui doit les rendre maîtres de ces prodigieuses richesses… sauf que rien ne se déroulera comme prévu. Les barrages et les contrôles mis en place par l’occupant entravent le bon déroulement de leur coupable projet. En outre, le bruit a fini par se répandre qu’une montagne d’or sillonnait les routes du pays, ce qui, fatalement, s’est mis à attiser les convoitises. Une course contre la montre aux allures de road movie commence… Librement adapté du roman Sous l’aile noire des rapaces (Rivages noir) de Pierre Siniac et initialement prévu pour le cinéma, Comment faire fortune en juin 40 est digne des plus grands films d’action. Entre arnaques, complots et incessants rebondissements, les auteurs Xavier Dorison, Fabien Nury et Laurent Astier n’épargnent pas leur lecteur. Le talent du dessinateur, associé à celui de deux des meilleurs scénaristes du moment, donne un résultat assez stupéfiant. En effet, le ton est donné dès le visuel de couverture : explosifs et mitraillettes en main, nos héros sont bien décidés à en découdre. Le lecteur est aussitôt happé par cet album magnifiquement rythmé. La narration est bien construite et le récit est captivant d’un bout à l’autre. Dynamique et poignante, cette bande dessinée contient tous les ingrédients d’une aventure historique palpitante. Un incontournable de cette fin d’année. Mais le mieux serait de vous laisser le découvrir !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@