Chronique Se taire de Mazarine Pingeot

Fille et petite-fille de personnalités bien connues des Français, Mathilde a du mal à trouver sa place. Pour ne pas subir la comparaison, pour conquérir de nouveaux horizons, il lui faut creuser un chemin qui n’appartiendra qu’à elle. Ce sera donc la photographie. Elle a tout juste 20 ans et le magazine pour lequel elle travaille l’envoie photographier le tout récent prix Nobel de la paix. L’occasion de se faire connaître et de prouver à tout le monde qu’elle a du talent. Un simple cliché, dans l’intimité d’un homme qui vient de vivre un drame personnel. Mais une fois passée la porte de cette grande maison, le destin de Mathilde va basculer. Sidérée, comme paralysée, elle ne saura pas se défendre et subira les mains, les mots, le corps de cet homme. Pire encore, elle prendra ce cliché qui aurait dû lancer sa carrière. Mais lorsqu’on est une « fille de », se taire n’est pas une option, c’est la conduite à tenir pour ne pas salir le nom de la famille.

Gaëlle Maindron Librairie Livres in room (Saint-Pol-de-Léon)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@