Chronique La Miséricorde des cœurs de Szilard Borbely

Bertrand Morizur

Unique roman de SzilÁrd Borbély, La Miséricorde des cœurs témoigne avec une force impressionnante des conditions de vie dans la campagne hongroise des années 1960. Plongée historique et ethnographique dans une république socialiste, ce récit évoque, au fil de saynètes, la survie d’un clan familial au sein d’un environnement pauvre et violent. Les tâches quotidiennes de la ferme y sont détaillées avec autant de précision que le récit de la déportation des Juifs du village pendant la guerre. Racontée à la première personne du singulier, à travers les yeux d’un petit garçon, l’histoire de cette famille pourrait être mélodramatique, elle est au contraire pleine de vie. Depuis, le petit garçon en question a grandi, il a conquis une liberté supposée impossible dans l’univers confiné où il a été élevé bon an mal an. Son caractère s’est endurci et l’on devine aussi, au fil des pages, le regard de l’adulte, sauvé de la misère, vers celui qu’il était enfant, pétri d’innocence.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@