Chronique Encore heureux qu’il ait fait beau de Florence Thinard

Par Cécile Babois, Librairie Le Carnet à spirales, Charlieu


Une bibliothèque qui vogue sur l’océan ! Voilà le point de départ du dernier roman de Florence Thinard, qui se poursuit en une incroyable aventure avec un drôle d’équipage !



La fin de journée débute étrangement à la bibliothèque Jacques Prévert. Fait rare : Sarah la bibliothécaire met un lecteur à la porte ! Puis un bruit terrible retentit et il est soudain impossible de sortir du bâtiment à cause de l’eau qui déferle des escaliers. Après la stupeur, il faut se rendre à l’évidence : la bibliothèque navigue sur les flots ! Embarqués bien malgré eux à bord de cet étrange navire, on trouve le directeur, un prof de techno, la bibliothécaire, une femme de ménage, la classe de 6e F au grand complet et Saïd, le lecteur récalcitrant. L’équipage doit s’organiser, trouver de quoi boire et manger, dormir. Chacun est incité à faire preuve d’imagination et à développer des compétences parfois insoupçonnées. Des liens se tissent entre les personnages et les personnalités se révèlent. Celle de Saïd, par exemple, mauvais élève vaguement impertinent qui étonne bientôt ses compagnons d’infortune. En partant d’un fait rocambolesque, Florence Thinard aborde des thèmes du quotidien, comme l’amitié, l’entraide, le courage et même l’amour. Chaque personnage a quelque chose à apporter dans cette aventure. Ce petit roman est une bonne surprise, et c’est avec émotion que nous faisons route en compagnie de ces personnages attachants.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@