Jeunesse

Ed Emberley, Rebecca Emberley

La Sauterelle et la fourmi

photo libraire

Chronique de Cécile Babois

()

La fourmi est bien en peine ! Sous la chaleur écrasante de l’été, elle doit fournir de gros efforts pour mener à bien sa besogne. Jusqu’au moment où elle entend un son. Un son magique et magnifique qui n’est autre que de la musique. Sa découverte lui redonne le sourire et lui apporte un peu de courage pour aller voir de quoi il s’agit. Elle fait la connaissance de la sauterelle et de son big band en train de swinguer. Dès lors, c’est en musique qu’elle continue son dur labeur et trouve de quoi remercier la sauterelle et sa bande. Ed et Rebecca Emberley poursuivent leur libre adaptation des classiques avec cette illustre fable. Les couleurs vives et joyeuses soulignent à merveille la gaieté qui se dégage de cet album se terminant par une grande fête. Voilà une histoire archi-connue transformée en jolie fable prônant l’entraide et la solidarité, et de surcroît un bel hommage à la musique.

illustration

Les autres chroniques du libraire