Chronique Éloge du mauvais lecteur de Maxime Decout

Emmanuelle George Librairie Gwalarn (Lannion)

Se « lancer dans une pratique clairvoyante, allègre et créatrice de la mauvaise lecture », aventureux ? Maxime Decout explique pourquoi et comment.

Vous ne pouvez le nier : depuis bien longtemps, toujours peut-être, vous vous appliquez à lire, bien lire ou, du moins, vous vous interrogez sur la façon de bien lire. Comme si, en termes de lecture, s'appliquaient des règles immuables, universelles. Pourtant, force est de constater, suite à nos échanges avec autrui, que nous ne lisons pas tous de la même façon. De telle sorte que l'on s'interroge : l'autre est peut-être moins compétent, aurait raté sa lecture, aurait mal lu. L'essayiste Maxime Decout s'étonne que nul ne se demande comment mal lire. Selon lui, ce n'est pas forcément une pratique évidente. Elle nécessiterait de la ruse, de l'adresse. En somme, ce serait tout un art de pratiquer une mauvaise lecture « véritablement inspirée ». À grand renfort de rappels historiques sur le livre et la lecture, d'exemples de textes où virevoltent de mauvais lecteurs (de Don Quichotte de Cervantès à Cinéma de Viel, en passant par Madame Bovary de Flaubert ou des textes de Perec, Vila-Matas ou encore Bolano), Maxime Decout établit une sorte de guide à l'éducation à la mauvaise lecture. Ici, la lecture n'est plus uniquement une expérience d'interprétation objective ou une collaboration avec le texte, portées par la concentration, l'ordre ou encore la patience. L'essayiste, à la fois pédagogue malicieux et grand lecteur passionné, invite à lire le nez en l'air, en tous sens, à picorer, à bricoler, entre passion et attention, et pourquoi pas à lire pour réécrire. Notons que certains textes y invitent plus facilement. Avec une érudition joyeuse, il assure que c'est ainsi que peut s'opérer la transformation de ce qui est lu pour le réinventer. Maxime Decout invite à réfléchir et s'amuser du « pourquoi et comment » devenir, être mauvais lecteur. Son enthousiasme est très, très communicatif.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@