Chronique Paname Underground de Johann Zarca

NULL

Joachim Floren Librairie des Halles (Niort)

Autofiction hallucinée, Paname Underground nous plonge dans les artères souterraines parisiennes. Zarca se met en scène et en danger pour explorer une ville bien loin des clichés touristiques. L’histoire se transforme alors en enquête, bien hard, bien glauque lorsque son amie Dina est retrouvée morte, seringue au bras. Ces choses-là peuvent arriver, sauf qu’elle ne touchait pas à l’héroïne. Dans la foulée, il est victime d’une tentative de meurtre. Sur les nerfs, Zarca va alors partir dans une spirale de vengeance, paille au nez et mâchoires serrées pour retrouver qui est derrière tout ça. Ses recherches vont le mener auprès des travailleuses du sexe de Pigalle, des combats clandestins, des junkies de la Chapelle… Et on s’enfonce avec lui dans un brouillard qui s’épaissit au fur et à mesure que la paranoïa s’installe, renforcée par la quantité de coke envoyée. Et quel style ! Un phrasé bourré d’argots, de néologismes, d’anglais, d’arabe… Percutant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@