Chronique Au nom du père de Éric Maravelias

Joachim Floren Librairie Le Matoulu (Melle)

Dans un futur proche, Paris est sous haute tension. L’état d’urgence est devenu permanent, le centre n’est accessible qu’à l’élite qui possède un pass. La milice surarmée veille et inspire la terreur, à raison. Autour, c’est une zone de non-droit appelée la Zone Périphérique Intermédiaire, peuplée de junkies, enfants des rues ultra-violents, migrants, prostituées, le tout tenu d’une main de fer par des mafias se partageant ces territoires très lucratifs. Dans ce décor quasi apocalyptique évolue des Macédoniens qui ont fui la guerre civile, un Corse doué en business, un Albanais tourmenté et deux jeunes gens qui se retrouvent mêlés malgré eux dans une sale affaire. Un sac d’argent liquide est convoité par pas mal de monde et une femme « fatale » fait tourner la tête de caïds psychopathes, le cerveau un peu trop usé par la cocaïne. La tension monte, un secret de famille risque de resurgir et l’explosion devient inévitable.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@