Chronique Brasier noir de Greg Iles

  • Greg Iles
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Aurélie Tronchet
  • Coll. «Actes noirs»
  • Actes Sud
  • 18/04/2018
  • 1051 p., 28 €
NULL

Joachim Floren La Librairie des Halles (Niort)

Le début d’une formidable fresque ancrée dans l’État du Mississippi, entre les années 1960, marquées par l’ultra violence du Ku Klux Klan et la corruption, et le début des années 2000 post Katrina, aux tensions palpables.

Tout commence par la mort de Viola, vieille femme noire, revenue à Natchez pour y finir ses jours. On accuse aussitôt le très respecté Dr Tom Cage qui entretenait une relation avec cette dernière dans sa jeunesse. A-t-il abrégé ses souffrances ou a-t-il empêché que certains souvenirs ne refassent surface ? À partir de là, son fils Penn Cage, maire de la ville, essaie de faire la lumière sur cette affaire, au risque de salir la mémoire de son père (et la sienne au passage) qu’il idolâtrait par-dessus tout, au prix de la vérité. En effet, dans les années 1960 le docteur Tom Cage était respecté pour soigner sans distinction noirs et blancs et se retrouvait donc en contact avec certains membres du Ku Klux Klan. Notamment une branche dissidente encore plus radicale, les aigles bicéphales, déçue par le Klan et fascinée par la violence. Un journaliste, hanté par des crimes impunis commis par ce groupe, a passé sa vie et sacrifié sa carrière à enquêter. La mort de Viola ravive les tensions et lui permet d’épauler Penn Cage dans sa course à la vérité. Ce qui implique une plongée et une investigation au sein de ce groupuscule mué par la haine, la folie et la violence brute. Nous retrouvons ces hommes des années après, vieillis mais tout aussi dangereux, qui n’ont jamais été inquiétés. Se pose alors la question de la corruption, que ce soit dans les années 1960 ou de nos jours. L’impunité peut en effet venir de la politique comme des hommes d’affaires. À travers une galerie de personnages profonds, Greg Iles réalise le tour de force de retracer l’Histoire cachée de l’Amérique à travers des points de vue différents et revisite des événements comme le meurtre de Martin Luther King ou de Kennedy. La petite histoire est donc inscrite dans la grande, dans ce Sud poisseux où la lutte pour les droits civiques et la soif de justice sont des éléments indissociables et toujours d’actualité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@