Chronique Nos beaux doudous de Stéphane Servant

Julia Lahoz Librairie Sauramps Polymômes (Montpellier)

Encore une collaboration réussie pour Stéphane Servant et Ilya Green qui nous livrent un texte plein de poésie et de nostalgie, et dont les illustrations reproduisent un monde féerique coloré et rempli de douceur, un univers où l’on peut se réfugier, rêver et grandir. Ce livre aborde une thématique importante chez les petits : les doudous. Nos beaux doudous place l’enfant au centre du livre, c’est lui qui raconte sa relation avec son doudou. Le doudou grandit à la place de l’enfant qui, lui, veut rester petit. Il est dépendant de ce grand animal en peluche qui le protège de tout et prend beaucoup de place dans sa vie. Jusqu’au jour où le petit personnage rencontre d’autres enfants et commence à se sociabiliser. Alors il laisse progressivement son doudou de côté. Pendant que le doudou part en voyage sur son bateau en papier, l’enfant peut grandir, mener ses propres expériences, s’ouvrir au monde et aux autres. Mais le doudou n’est jamais très loin et, avec lui, la nostalgie et le parfum de l’enfance.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@