Chronique La Leçon de ténèbres de Léonor de Récondo

Dirigée par Alina Gurdiel, la collection « Ma nuit au musée », des éditions Stock, propose aux auteurs un exercice savoureux et étonnant : l’exploration nocturne et solitaire d’un musée de leur choix.

Qui n’a jamais rêvé d’être enfermé seul dans un musée ? D’y déambuler et circuler librement, sans entraves ? C’est le propos malicieux et inédit de la collection « Ma nuit au musée ». Dans La Leçon de ténèbres, cinquième titre de cette audacieuse collection, c’est la romancière et violoniste Léonor de Récondo qui se prête à cette expérience fascinante. Une expérimentation au plus près des œuvres d’art : un exercice d’introspection et une réflexion sur l’art et le monde. Elle donne rendez-vous au peintre Dominikos Theotokopoulos dit « El Greco » (1541-1614) dans sa maison de Tolède devenue musée. Elle le convoque ardemment par une nuit accablante de chaleur et de désir, quinze ans après un souvenir puissant et doux dans ce même lieu. « Dominikos, la perspective d’une nuit d’amour avec toi s’éloigne. Je me prépare depuis des mois à cette fameuse nuit, la seule sans doute. Depuis que j’ai retrouvé le carnet de mon père, je me prépare à la possibilité de te rencontrer. » Depuis, ce père artiste tant aimé est décédé mais sa présence est omniprésente durant cette nuit exceptionnelle. C’est pour lui que Léonor de Récondo appelle et attend « El Greco ». « Il y a quinze ans, nous avions fait l’aller-retour dans la journée depuis Madrid. Et nous étions entrés dans la maison du Greco, nous avions contemplé ses tableaux, notamment le San Bernardino au pied duquel je vais passer une partie de la nuit. Nous avions observé ensemble. Et cette communion de regards était inégalée. » Ce livre est une méditation personnelle bouleversante et une éblouissante déclaration d’amour. La plume de Léonor de Récondo est toujours aussi délicate, précise, sensible et poétique. L’émotion saisit le lecteur dès les premières lignes : une véritable merveille, un texte intime d’une beauté lumineuse.

Delphine Demoures Librairie des Halles (niort)

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@