Chronique À sang perdu de Rae DelBianco

  • Rae DelBianco
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Théophile Sersiron
  • Coll. «Cadre vert»
  • Seuil
  • 14/08/2019
  • 336 p., 21.50 €

Delphine Demoures Librairie des Halles (Niort)

Frère et sœur, Wyatt et Lucie vivent isolés dans le ranch familial depuis la mort « accidentelle » de leur père sur le territoire de l’Utah. Une gamine sauvage va venir perturber ce fragile équilibre en décimant leur troupeau de bétail avec un semi-automatique dans une main et un fusil de chasse dans l’autre. Dans cette nature infinie et hostile qui fascine autant qu’elle détruit, les personnages évoluent avec violence et détermination pour survivre et sauver la terre de leurs ancêtres. Wyatt va s’engager dans cette lutte effrénée pendant douze jours et pénétrer les bas-fonds de la misère sociale et humaine. La jeune et talentueuse Rae DelBianco signe un premier roman fiévreux, noir et intense, dans la majestueuse lignée de Cormac McCarthy. Une réflexion sur la condition humaine, sur cette frontière si mince entre le bien et le mal dans une Amérique rustique et violente. De cette noirceur naît la beauté d’une écriture, sidérante et envoûtante !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@