Chronique Capa de Florent Silloray

Catherine Le Duff Librairie Livres in room (Saint-Pol-de-Léon)

« Si vos photos ne sont pas assez bonnes, c’est que vous n’êtes pas assez près. » Ces mots de Capa, on les lui renverrait volontiers, tant l’homme a parfois su rester distant. Robert Capa photographe est né en juin 1936, quelques mois avant de couvrir la guerre d’Espagne, quelques mois avant de voir mourir celle qu’il a tant aimée, sa compagne et collaboratrice Gerda Taro. De son grand amour perdu à sa perpétuelle quête d’absolu et de liberté, c’est un homme plein de contrastes et avide d’aventures que nous fait rencontrer Florent Silloray. Un homme épris d’ivresse, de rencontres et de jeu aussi, parce que souvent la vie, à l’instar d’une photo réussie, ne doit guère plus à l’homme qu’à un généreux coup de poker. Voir Capa, c’est voir l’Espagne et les guerres, les mondains et leurs enchères, la gloire qui l’indiffère et, surtout, entendre résonner son unique amour, et toujours, toujours, jouer au poker !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@