Chronique Tout ce que j'aime de Mary Murphy

Aurélia Magalhaes Médiathèque Jean Cocteau (Massy)

À quoi tient le bonheur pour un enfant ? Assurément pas à un compte en banque bien rempli, mais plutôt à un tas de petits détails imperceptibles à nos yeux d’adultes et qui donnent du sens à son existence dans la manière dont ils font écho à sa sensibilité, et par leur constance.

En l’espace de quelques années, les thématiques traitées dans les albums jeunesse ont beaucoup évolué. De plus en plus souvent, on peut lire des livres s’intéressant à l’univers intérieur des enfants. Si tout d’abord, il a été question de leurs émotions négatives (colère, peur, jalousie…) et de comment les aider (et nous aider, nous, adultes) à les surmonter, les émotions positives apparaissent désormais plus fréquemment dans les albums et c’est heureux. Ainsi, Tout ce que j’aime nous montre les petites choses qui constituent l’existence d’une fillette. Si la glorification des petits bonheurs quotidiens semble galvaudée, l’énumération de ce qui rend cette enfant heureuse est réjouissante. D’une part parce que leur sensualité, renforcée par les couleurs de l’album, leur donne une authenticité incitant chaque lecteur à s’identifier à elle, mais aussi parce qu’il y a une lucidité saisissante dans le regard que la narratrice pose sur chaque chose. Le texte nous montre à la fois comment leur présence est structurante pour le personnage, mais aussi leur fugacité à l’échelle d’une vie. Finalement, une seule chose demeure : l’amour de sa mère et la conscience de sa présence indéfectible. En cela aussi, cet album amène une nouveauté : la plupart des albums traitant de l’amour parental sont construits sous forme d’une déclaration d’un adulte pour son enfant. Ici, l’enfant parle, l’enfant est en mouvement et le cadrage souvent à sa hauteur, alterne entre gros plans et plans larges. Cet album nous montre que l’épanouissement d’un enfant tient aussi dans la confiance qu’il a d’être aimé et accompagné dans ses découvertes de la vie. Plus qu’un livre sur l’amour, Tout ce que j’aime est un livre sur l’enfance et le temps qui passe. En quelques pages, cet album incite les lecteurs, petits et grands, à réfléchir sur ce qui donne du sens à leur existence. Si les plus jeunes s’identifieront certainement à la narratrice, les plus âgés seront touchés par le caractère universel de l'album et la nostalgie heureuse sous-jacente.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@