Chronique Méchantes blessures de Abd Al Malik

Maria Ferragu Librairie Le Passeur de l’Isle (L’Isle-sur-la-Sorgue)

Kamil est un jeune rappeur français, noir et musulman, jouissant d’une certaine notoriété. Il part à New York pour y écrire un roman. Jouant de ce double de papier, Abd al Malik transforme les codes du roman et nous livre un texte puissant, poétique et totalement ancré dans les problématiques de notre époque. Il renferme les thèmes chers à l’auteur : la spiritualité, le vivre-ensemble, le racisme. Il explore aussi de nouveaux horizons en s’intéressant à l’environnement, la parentalité, l’Europe… Le narrateur le dit, il veut écrire un livre fragmentaire et c’est bien de cela qu’il est question ici. Un roman atypique qui ose tout, faire mourir son héros, ou peut-être pas finalement, convoquer fantômes familiaux et écrivains familiers. Mais surtout, et c’est toute la force d’Abd al Malik, faire entendre une voix, une opinion, celle d’un homme qui n’a pas peur de défendre les valeurs auxquelles il croit tout en dévoilant une part de son imaginaire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@