Chronique Une étoile aux cheveux noirs de Ahmed Kalouaz

JEAN-MARC BRUNIER, Librairie LE CADRAN LUNAIRE, Mâcon

Nous avions eu le magnifique portrait du père dans Avec tes mains, paru en 2009. Voici celui de la mère, non moins magnifique, tout aussi émouvant, tout aussi bouleversant.

Seras-tu là ? Voilà le titre qu’aurait pu donner Ahmed Kalouaz a ce très beau texte. Car c’est bien la question que se pose le fils, Ahmed, lorsque, de Bretagne où il est installé, il voyage jusqu’à Grenoble et ses environs pour retrouver sa mère. Au fil du voyage, de rencontre en rencontre se dessine un subtil portrait de la mère algérienne, dans toute sa splendeur, ses misères et ses contradictions. Mère courage, mère mystère, dure et aimante à la fois, illettrée et curieuse… De son pays natal à la France des années 1950, la vie ne l’a pas épargnée. Ce texte retrace tout cela. Un soliloque, parole libre, sans retenue, sans fausse pudeur, au plus juste, au plus près du cœur pour dire celle qui a enfanté, pour dire les interrogations, les incompréhensions parfois. Et puis au-delà d’Ahmed et de sa mère, on entend la voix de cette génération d’immigrés qui a fait la France et s’est battue avec courage et pugnacité pour y vivre. Il faut une sacrée dose d’amour pour écrire de la sorte, pour être aussi vrai et aussi juste. Un amour les yeux grand ouverts.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@