Chronique L’École des mauvais méchants, t.1 de Stéphanie S. Sanders

Julie Uthurriborde Librairie Montmartre (Paris 18e)

« À l’École des mauvais méchants, nous ferons de vos petits monstres des enfants encore plus récalcitrants et plus vilains ! » Tel pourrait être le slogan de cette école pas comme les autres. Dans ce roman, Stéphanie S. Sanders brosse les portraits de garnements qui ont du mal à faire des bêtises. Le jeune héros Rune va devoir, aidé de ses amis, faire ses preuves (auprès de son père, qui est aussi le directeur du centre) en kidnappant une princesse ou en renversant un royaume. Ces drôles de quêtes entraînent le lecteur dans un univers original et très différent de ce qui se fait actuellement en matière de romans pour enfants. Faisant appel à des personnages de contes de fées tels que Dracula ou le Grand Méchant Loup, l’auteure arrive, par le biais d’une écriture rythmée et de personnages très attachants, à offrir un très bon moment de lecture plein d’émotions et d’humour. La suite, qui paraîtra au mois de juin prochain, risque fort d’être difficile à attendre pour les moins patients d’entre nous…

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@