Chronique Délivrance de Jussi Adler-Olsen

Béatrice Leroux Librairie Gibert Jeune (Paris 5e)

Remarqué dès la parution de son premier roman Miséricorde (Albin Michel 2011 ; Le Livre de Poche 2013), Jussi Adler-Olsen nous livre avec Délivrance une enquête bien angoissante comme on les aime. À ne râter sous aucun prétexte !

Dès la lecture du prologue, on se doute qu’on ne va pas lâcher ce livre ! Deux frères adolescents sont séquestrés, attachés et bâillonnés depuis trois jours dans un hangar isolé du reste du monde. Avant d’être tué, un des frères réussi à écrire une lettre-SOS avec son sang, qu’il glisse dans une bouteille qui tombe à l’eau… Dix ans après, elle apparaît sur le bureau de Carl Morck, l’inspecteur du département V en charge des affaires non résolues, qui croit à une plaisanterie. Malheureusement pour lui et son fidèle collaborateur Assad, cette lettre est un réel appel au secours. L’équipe va aller de surprise en surprise : la disparition de ces adolescents n’a, d’une part, jamais été déclarée par la famille qui appartient aux Témoins de Jéhovah, et deux autres enfants de cette communauté viennent d’être enlevés… Tout laisse à croire que le tueur est toujours en activité. Adler-Olsen aime nous détourner de l’enquête au fil des chapitres, en nous racontant ces petites choses de la vie quotidienne des inspecteurs mais également en nous parlant du mode de vie des témoins de Jéhovah et de l’éducation de leurs enfants. Ce qui bien sûr sera crucial pour comprendre le cheminement du tueur. Depuis Miséricorde, l’équipe d’enquêteurs est, du fait de nombreux non-dits, en conflit quasi permanent (qui mériterait une enquête très approfondie !). Les trois personnages principaux, prennent de l’ampleur à chaque roman, devenant de plus en plus complexes et mystérieux pour notre plus grand plaisir de lecteur. Nous ne sommes pas au bout de nos surprises ! D’où vient Assad ? Et Rose, quel jeu joue-t-elle ? Déjà lauréat du prestigieux prix Clé de verre du meilleur thriller scandinave et du prix des libraires, gageons qu’en France Délivrance sera sur plusieurs listes de prix. Le plus important toutefois est qu’une fois le livre terminé vous soyez sous le choc.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@