Chronique Une fille de rêve de Éric Laurrent

Cyrille Falisse Librairie Lo Païs (Draguignan)

Sans aucun doute l’un des plus grands livres de la rentrée littéraire. Une fille de rêve d’Éric Laurrent évoque les starlettes débonnaires des années 1980, celles qui glanaient la célébrité en se désapant dans les revues de charme avant de briller en tenues fragiles sous les néons criards des plateaux TV. Nicky Soxy est l’une d’entre elles et toutes à la fois. Elle va rêver des lumières avant de sombrer dans les gorges profondes de l’anonymat et de la dépression. Dans un style délicieux, l’auteur évoque la grande époque du PAF, surtout celle des nostalgiques de la fétichisation féminine et de l’outrance. Les nymphettes hyper sexualisées boostaient alors l’audimat comme le font aujourd’hui les éditorialistes polémistes. Nicky Soxy, déjà à l’honneur dans Un beau début en 2012 aux éditions de Minuit, figure zolienne (on pense à Nana) par excellence, est à ce point incarnée qu’on ne peut s’empêcher de chercher sa trace sur Internet. En vain.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@