Chronique Quand tout est déjà arrivé de Julian Barnes

  • Julian Barnes
  • Traduit de l’anglais par Jean-Pierre Aoustin
  • Folio
  • 31/12/2014
  • 160 p., 5.80 €

CATHERINE MUGNIER, Librairie Imaginaire, Annecy

Le plus francophile des écrivains britanniques publie un texte intime et universel, dont la lecture bouleversante entraîne dans les méandres métaphoriques de la vie humaine. Trois récits se succèdent pour conter les étapes d’une existence. « Le péché d’élévation » raconte l’aventure de Nadar, précurseur, avec son ballon le Géant, des premiers vols qui devaient permettre la naissance de la photographie aérienne. « À hauteur d’homme » relate de façon très drôle la terrible déception amoureuse du colonel anglais Fred Burnaby, qui se consumait de passion pour Sarah Bernhardt, dont il fit la connaissance en atterrissant sur le sol français après une traversée de la Manche en nacelle. La troisième partie, plus personnelle et plus sombre pour l’auteur, évoque le deuil de l’être aimé. Julian Barnes parle de la douleur engendrée par le silence et la solitude. Comment donner un sens à sa vie quand on ne peut plus partager ? La dernière page refermée, cette ode à l’amour et à la vie accompagne longtemps, subtilement.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@