Chronique Les Étoiles dans le ciel radieux de Alan Warner

CATHERINE MUGNIER, Librairie Imaginaire, Annecy

Les collégiennes de l’école Notre-Dame-du-Perpétuel-Secours reviennent après leur mémorable concours de chant. Elles n’ont pas changé, ou si peu. Tant mieux ! Excès, truculence et délires sont au rendez-vous !


Ce sont les vers d’un morceau qu’elles chantaient à la chorale de l’école où elles se sont rencontrées qui donne le titre du deuxième épisode d’une saga qu’on souhaiterait voir ne jamais s’achever. Les Sopranos, Manda, Kay, Chell, Kylah et Finn sont de retour… et elles n’ont guère pris de bouteille si ce n’est au goulot ! Certaines sont restées au Port, dans leur Écosse natale, fidèles à la morosité ambiante, d’autres poursuivent des études plus loin, et même à Londres pour Finn. Leurs trajectoires très différentes n’empêchent pas leur bonheur à se retrouver pour des vacances insolites. Elles ont réservé au dernier moment le séjour le plus économique, celui qui séduira tout le monde. Ce sera n’importe où pourvu qu’on y trouve des boîtes de nuit et de la Guinness Extra-Cold. Les cinq amies écossaises se sont donné rendez-vous à l’aéroport de Gatwick. Ava, une riche intellectuelle anglaise, autrement dit une extraterrestre, amie de fac de Finn, se joint au groupe. Les bagages sont prêts. Il ne manque rien : bikinis, fers à lisser et préservatifs sont là. Pédicures, manucures et épilations maillot ont été anticipées. Alors vite : au clavier d’ordinateur pour trouver la destination idéale… Sauf que l’incroyable Manda ne trouve plus son passeport ! Le transit dans l’aéroport devra se prolonger quelque temps. Elles patientent en organisant une excursion ubuesque dans la campagne anglaise, en enchaînant des séances de beuverie sans fin, dépensant des fortunes qu’elles n’ont pas, réglant leurs comptes ou se déclarant leur amitié dans des discussions sans fin.


Le talent d’Alan Warner pour se glisser dans la peau et les pensées de jeunes femmes actuelles et totalement déjantées est époustouflant. C’est une terrible critique sociale et psychologique d’une période en pleine dérive à laquelle il se livre par le biais de cette comédie burlesque. Ses héroïnes, tour à tour émouvantes ou irritantes, sont toujours terriblement attachantes et assurent au moins un fou rire par page !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@