Chronique L’Homme au complet gris de Sloan Wilson

  • Sloan Wilson
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Jean Rosenthal
  • Coll. «Coll. « Vintage »»
  • Belfond
  • 08/01/2015
  • 456 p., 17 €

Hélène Reynaert Librairie Le Bateau Livre (Lille)

Le vintage a du bon chez Belfond ! Depuis 2013, l’éditeur réédite quelques pépites injustement oubliées, dont le plus réussi des romans de Sloan Wilson, L’Homme au complet gris.

Qui ne souhaiterait pas la vie dont Tom et Betsy rêvent ? Travailler moins, gagner plus, s’offrir une belle maison dans laquelle voir grandir d’adorables petites têtes blondes… Lorsqu’il entend parler d’une position vacante dans le service presse d’une grande chaîne de télévision, Tom y voit le moyen d’accéder à leur désir le plus cher : déménager. Quitter cette affreuse petite bicoque avec sa grande lézarde au mur, résultat d’une dispute à propos d’un nouveau costume gris – une dépense bien frivole selon Betsy. Mû par l’énergie du désespoir, Tom se présente à l’entretien d’embauche et se voit finalement proposer une place pour le moins étrange. C’est ainsi qu’il devient l’assistant de Ralph Hopkins, président de la United Broadcasting Corporation, en charge de rédiger ses discours. Mais ce rôle est-il vraiment fait pour un homme comme lui ? Tiraillé entre les envies de grandeur de sa femme et la cruelle réalité financière de leur compte en banque, hésitant quant à l’attitude à adopter face aux demandes irréalistes de son patron, inquiet de conserver son intégrité malgré tout, Tom a de plus en plus de mal à discerner ce fameux « bonheur » auquel il était censé parvenir grâce sa nouvelle situation.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@