Chronique Intérieur nuit de Marisha Pessl

  • Marisha Pessl
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Clément Baude
  • Coll. «Coll. « Du monde entier »»
  • Gallimard
  • 20/08/2015
  • 720 p., 24.90 €
NULL

Hélène Reynaert Librairie Le Bateau Livre (Lille)

Huit ans après La Physique des catastrophes (Folio), son brillant premier roman, la jeune prodige des lettres américaines fait à nouveau preuve d’un génial talent de scénariste dans Intérieur nuit. Diabolique à souhait.

Il y a ceux qui connaissent le cinéaste Cordova, et les autres. Ou plutôt, ceux qui aimeraient le connaître et ont créé un site internet entièrement voué à son œuvre, violente, sombre et sulfureuse, les « Blackboards » (site indécelable sur la Toile pour le commun des mortels). Quand sa fille, Ashley Cordova, ancienne pianiste virtuose, est retrouvée sans vie dans un entrepôt désaffecté, après avoir sauté dans le vide, le journaliste déchu Scott McGrath y voit un appel à reprendre son enquête. Car ce sont justement ses déclarations inconsidérées à propos de Cordova, à la suite d’un mystérieux appel anonyme, qui ont causé sa perte il y a plusieurs années. Si la fille de 24 ans se suicide, n’est-ce pas là une preuve irréfutable que le père est dérangé, dangereux, voire psychopathe ? Et d’ailleurs, est-on si sûr qu’il s’agisse d’un suicide ? Accompagné de Nora et Hopper, deux énergumènes rencontrés alors qu’il tente de comprendre la mort d’Ashley, Scott se lance à la recherche de la vérité sur le mystérieux cinéaste, dont la dernière apparition remonte à 1977. Il découvre alors un monde tout aussi angoissant que les films du génie, où la frontière entre réalité et illusion est trouble, où la raison cède aux croyances, et dans lequel il est loin d’être le bienvenu... En plus d’un suspense habilement maîtrisé, ce roman est truffé d’humour – noir, peut-être, ironique, sans doute, complètement décalé, souvent –, apportant une touche de légèreté, vitale au cœur de cette plongée aux origines du mal. Fac-similés, photos, captures de pages Internet et copies de rapport de police à l’appui, Marisha Pessl construit de toute pièce un univers fascinant. Impénétrable ? Scott n’est pas de cet avis et emmènera le lecteur avec lui découvrir toute la noirceur de l’âme humaine.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@