Chronique Le Roman de Bolaño de Eric Bonnargent, Gilles Marchand

Emilie Pautus (La Manœuvre - 75011 Paris)

Il ne manquait plus qu’au grand génie de la littérature chilienne Roberto Bolaño de devenir un personnage de fiction. C’est chose faite. En un roman épistolaire ingénieux et truculent, Éric Bonnargent et Gilles Marchand font revivre, le temps d’une enquête littéraire bourrée de surprises, Bolaño et ses personnages. Quand Pierre Jean Kaufmann, ancien chauffeur de taxi aujourd’hui amnésique, retrouve dans sa bibliothèque l’adresse d’Abel Romero, personnage du roman Étoile distante de Bolaño, il lui écrit une lettre et, contre toute attente, reçoit une réponse. Ancien policier, Abel Romero est bel et bien vivant et n’a jamais entendu parler du fameux Bolaño. Comment a-t-il pu devenir un personnage du romancier ? La réponse se trouve peut-être dans la littérature elle-même ? Au fil de leur correspondance, qui prend alors des airs de roman policier, chacun partira à la recherche de sa propre identité. Le vrai et le faux ne cesseront alors de s’entremêler, jusqu’à nous faire douter de tout et de tout le monde.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@