Chronique Lunch-box de Emilie de Turckheim

Katia Leduc Librairie L'embarcadère (Saint-Nazaire)

Dans les années 1980, une petite communauté d’expatriés français réside dans la ville de Zion Heights près de Long Island. On y côtoie Solène et David, les faux-fuyants, l’inénarrable Vanina, la redoutable Carolina. Tout ce petit monde s’épie, s’envie, organise des festivités pour tuer l’ennui. Il gravite autour de l’école bilingue où Sarah, professeur de chant, excelle auprès de ses élèves et dans ses spectacles de fin d’année. Un dramatique événement va enrayer les rouages parfaitement huilés de cette société et mettre au jour les faiblesses des uns, exacerbées par la haine et la bêtise des autres. La parole est alors laissée aux victimes broyées par l’irrémédiable, le silence et une douleur incommensurable. Un roman excellemment construit, acerbe qui révèle les aspérités d’une communauté altérée et bouleversante d’humanité où les personnalités s’effondrent, se déconstruisent pour mieux se relever face au coup du sort et à l’adversité.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@