Chronique Émerveillements de Sandrine Kao

Anahita Ettehadi Librairie Chantelivre (Paris 6e)

Un petit lapin s’éveille au monde. Il découvre que celui-ci est tout autant composé de surprises inattendues que de désillusions et de douleurs sourdes. Malgré cela, il continue d’avancer. Que ce soit dans les bras de l’aube ou dans la nuit noire, il marche avec détermination afin de trouver un jour sa place, sa voie, son rêve. Et en attendant, il savoure chaque instant. Sandrine Kao crée un ouvrage à mi-chemin entre l’album et la première bande dessinée. Son trait épuré est d’une élégante simplicité et d’une infinie candeur. Elle imagine des décors pastel – où la nature est belle et luxuriante – qui rappellent une esthétique à la japonaise, tout en légèreté. L’écriture de l’auteure est une fleur de sakura, merveilleuse, émouvante, symbole d’espoir et de renouveau. Émerveillements donnera les clés du réconfort, de la méditation aux plus grands comme aux plus jeunes, et surtout l’étonnante capacité à s’émerveiller de tout, quoiqu’il arrive. Un trésor.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@