Chronique Course épique de Marie Dorléans

Simon Roguet Librairie M’Lire (Laval)

On connaissait déjà la poésie des histoires et des illustrations de Marie Dorléans (La Tête ailleurs, L’Invité, parus aux éditions Le Baron Perché) ; on découvre avec Course épique qu’elle excelle également dans l’humour et l’absurde. Comme l’indique très bien le titre, cette histoire nous emmène dans une course hippique épique. Les situations sont farfelues, les cavaliers peu disciplinés et la plupart finiront d’ailleurs à terre. Mais pas tous, car un petit malin trouvera la solution pour s’échapper de la meute et remporter cette course acharnée. En lisant cet album, nous vient tout d’abord l’envie terrible de commenter le spectacle, comme l’aurait fait Léon Zitrone, en suivant la course d’une voix qui ne cesse d’accélérer et de monter en aigu. Et puis très vite, on se remet de ses émotions et on revient tranquillement en arrière pour s’arrêter sur chaque image, histoire de découvrir toutes les situations absurdes et impromptues dont les dessins regorgent. Et franchement, il y en a beaucoup. Pour ceux qui aiment rire, ce livre est un régal.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@