Chronique D’un trait de fusain de Cathy Ytak

Simon Roguet Librairie M’Lire (Laval)

Au début des années 1990, une bande de lycéens profite de manière insouciante de leur dernière année avant la majorité. Entre projets d’avenir et envies de liberté, ils sont tous prêts à vivre pleinement leur vie. Et puis il y a la rencontre avec Joos. Ce dernier pose pour les cours de dessin et est aussi beau qu’il semble libre. Il ne laissera personne – fille ou garçon – indifférent. Mais très vite, trop vite, les jeunes gens vont se retrouver confronter à l’épidémie du sida, jusqu’alors très secrète et devoir vivre avec. Pour Mary, notamment, c’est un vrai choc, comme une révélation, et celle-ci passera par un engagement fort auprès d’une association qui se crée alors, Act Up. Cathy Ytak parle d’une époque qu’elle a connue avec beaucoup de retenue et d’émotion. Elle sait trouver les mots justes pour à la fois raconter, émouvoir mais aussi prévenir les nouvelles générations. Jamais larmoyant ou moralisateur, D’un trait de fusain raconte une histoire, dure, tragique mais aussi pleine de vie et d’amour. C’est une magnifique réussite.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@