Chronique Os court ! de Jean-Luc Fromental

Simon Roguet Librairie M’Lire (Laval)

Ils sont de retour ! Jean-Luc Fromental et Joëlle Jolivet, qu’on avait adorés dans Oups (Hélium) et 365 pingouins (Naïve), reviennent avec leur nouvel album aussi délirant que parfait : Os court ! Dans la ville d’Ostendre, où vivent 1 275 âmes et plus de 270 300 os, de terribles attaques inquiètent la population squelette. Il faut réagir et c’est le célèbre détective Sherlos qui devra résoudre cette enquête. On espère pour tous les habitants que le voleur ne fera pas de vieux… os. Encore une fois, on apprécie le talent de conteur de Jean-Luc Fromental : les jeux de mots osseux fusent de tout côté et le texte, en rime s’il vous plaît, se lit avec beaucoup de saveur et de rythme. Parfait donc pour une enquête policière. Grâce au squelette que l’on découvre au dos de la jaquette, on peut même réviser nos connaissances du corps humain. Les images de Joëlle Jolivet sont superbes. Sur des fonds noirs, les squelettes blancs surgissent de la nuit, rehaussés par des petites touches de bleu et orange. Magnifique et graphique, ce livre est un vrai coup de cœur !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@