Chronique Les Boiteux de Frédéric L'Homme

Renaud Layet Librairie Série B (Toulouse)

Nous sommes au début des années 1980 mais on pourrait tout aussi bien se croire dans un film noir des années 1970 ou une série noire des années 1960. Ça sent bon le polar français, la guerre des polices, l'administration inquisitoriale et les magouilles politicardes. C'est même au volant d'Alpine noires que les Boiteux, les agents de la division antiterroriste, traquent et souvent exécutent les ennemis de la République. Mais c'est désormais eux que l'on assassine. On va donc coller dans les pattes d'un vieux renard, pour le seconder autant que pour le surveiller, une jeunette spécialisée dans les infiltrations ayant pour mission de tirer tout ça au clair. Sauf que rien n'a jamais été clair, avec les Boiteux, comme va le découvrir le lecteur plongé dans l'histoire parallèle de tout un service de police qui aurait pu devenir aussi légendaire que la PJ ou la DGSE s'il n'était pas rigoureusement fictif, ce qu'il est bien difficile de continuer à croire tant ce roman lui donne complètement vie.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@