Chronique Nos éclats de miroir de Florence Hinckel

Valeria Guédra Librairie À titre d’aile (Lyon)

Le nouveau roman de Florence Hinckel raconte le quotidien de Cléo, à l’aube de ses 15 ans. Dans son journal intime, la jeune fille s’adresse à Anne Frank, son écrivain préféré. Elle y écrit alors ce qu’elle n’ose raconter à personne.

Cléo est une adolescente discrète et plutôt introvertie. Elle a décidé d’écrire un journal car les mots se bousculent quotidiennement dans sa tête. Mais ce carnet intime n’est pas ordinaire puisqu’elle va s’adresser à son héroïne, Anne Frank, et signe « Kitty », qui était alors l’amie imaginaire de la jeune Allemande dans son propre journal en 1945. Cléo se questionne beaucoup sur sa vie, ses émotions et son entourage. Écrire est une forme de libération pour elle. Par les mots qu’elle couche sur le papier, sa personnalité se révèle, bien plus que dans sa vie de tous les jours : « Écrire est ma seule arme. Ma seule défense aussi ». La jeune fille se préoccupe pour sa mère qui souffre d’une dépression depuis la disparition de son père il y a une dizaine d’années. Heureusement, elle est épaulée par Mélodie, sa grande sœur de 17 ans, avec qui elle partage ses inquiétudes. Au lycée, elle est l’ombre de Bérénice, sa meilleure amie. Celle-ci utilise Cléo comme faire-valoir sans vraiment s’en cacher, ce qui ne semble pas déranger notre héroïne, et ce malgré toutes les bassesses. La prise de conscience viendra petit à petit, au fil des mois et des mots. Et puis, il y a Dimitri, un amour d’enfance perdu auquel elle ne peut s’empêcher de penser tous les jours, qu’elle observe à la dérobée dès qu’il se trouve dans son champ de vision. C’est un très joli texte que nous offre l’auteure Florence Hinckel, une histoire en partie autobiographique puisque, au même âge et de la même manière que Cléo, elle a écrit un journal intime qui s’adressait à Anne Frank. Son roman, d’une écriture sensible et authentique, est un plaisir à lire tant les mots sont choisis avec soin. Florence Hinckel sait s’adresser avec une très grande justesse aux adolescents, à qui je recommande fortement ce livre.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@