Chronique Monsieur Milk, facteur de Kijima Seigo

Pauline Fouillet Librairie Livres et vous (Ruffec)

\"\"

Monsieur Milk est facteur. Plus qu’un métier, il vit une passion. Un jour, il reçoit une lettre de M. et Mme Grue, qui réclament son aide pour aller à la recherche de leur enfant disparu. Notre facteur se rend de foyer en foyer, demandant assistance et informations. Si ce n’est pas un « polar », ce n’est pas non plus un album traditionnel. Au fur et à mesure de la lecture, nous découvrons des textes tranchés, apparaissant sous diverses formes et, parfois même, dans des recoins improbables. Si la structure peut d’abord paraître décousue, le fond du récit montre son unité dans l’entraide, la patience et la persévérance, qui sous-tendent la narration, redonnant dès lors au facteur son rôle de porteur de liens. En guise d’illustrations, Kijima Seigo nous offre des lignes parfois géométriques, parfois oniriques. Cela n’étant pas sans nous rappeler la nature papillonnante de la culture japonaise. Enfin, l’éditeur offre la séduisante opportunité à son jeune lecteur de devenir partie prenante de l’histoire en envoyant lui-même son courrier à Milk, via une carte postale incluse, que l’on regrette presque de renvoyer.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@