Chronique L’Étranger mystérieux de Mark Twain

Par Pauline Fouillet Librairie Clair de plume (Ruffec)

Alors qu’il vient de perdre sa raison de vivre, Mark Twain écrit L’Étranger mystérieux. Si ce n’est pas une autobiographie, ce conte est néanmoins un excellent exutoire à la tristesse et aux déceptions dont il est la proie. Il lui aura fallu rédiger plusieurs versions avant de réussir à rendre compte de sa vision philosophique de l’existence et de la religion. Fable sombre aux allures oniriques, le texte de Mark Twain dresse un portrait sans concessions de la nature humaine. Destinée aux enfants, cette œuvre leur reste difficilement accessible en raison de sa noirceur et ne doit être abordée qu’avec beaucoup de précautions. Les couleurs du célèbre illustrateur Itak, loin d’infantiliser le conte, mettent au contraire en relief la sombre acuité de l’écriture tout en donnant à l’ouvrage des allures d’œuvre d’art. Mark Twain nous offre une image à la fois prophétique et très réaliste de nos xxe et xxie siècles : celle d’un visionnaire.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@