Chronique Les Lumineuses de Lauren Beukes

Pauline Fouillet Librairie Clair de Plume (Ruffec)

Nous sommes en 1931 à Chicago. Du moins, c’est ce que l’on croit. Car dans ce polar, le temps se joue de nous et de notre raison, faisant voyager à sa guise le meurtrier Harper Curtis à travers le temps jusqu’en 1993. Ainsi, il va et vient à travers l’espace-temps, l’occasion pour le lecteur de découvrir Chicago à travers les différentes époques de son histoire agitée. Mais Lauren Beukes joue également avec le lecteur en s’exemptant de toute chronologie et en menant son intrigue en dehors de tout repère. Mieux, elle fait intervenir ses personnages aux stades les plus divers de leur existence… et de leur mort ! Si l’on est d’abord un peu déconcerté par la construction du roman, par son style et sa fantaisie loufoque, on se laisse séduire rapidement par le talent de Lauren Beukes, la qualité de son écriture et le rythme qu’elle impose à la narration, le charme de ses personnages et la richesse des rebondissements.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@