Chronique L’Homme de Constantinople de José Rodrigues dos Santos

NULL

Martine Coussy Librairie Entre les lignes (Creil)

J. R. Dos Santos s’essaie dans un registre différent : le roman historique. Inspiré de faits réels, L’Homme de Constantinople nous dévoile la vie du mystérieux Arménien Kaloust Gulbenkian. Il est en train de rendre l’âme et c’est à son fils qu’il va tenter de raconter sa vie, de lui expliquer ce qui l’a toujours guidé. Il lui posera la question qui l’obsède : qu’est-ce que la beauté ? Gulbenkian est né en 1869 à Scutari. Parti de rien, il a eu un destin hors du commun. La vie est dure pour les Chrétiens d’Arménie alors que l’Empire ottoman s’effondre. La famille de Kaloust se réfugie à Constantinople. On sent les prémices du génocide. Grâce à son intelligence, Kaloust va devenir l’homme le plus riche de son époque. Il règne sur le monde du pétrole avant de devenir le plus grand collectionneur d’art de tous les temps. Le personnage n’est pas des plus sympathiques ! Après avoir refermé le livre, on attend avec impatience la suite. Passionnant !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@