Chronique Angel Baby de Richard Lange

  • Richard Lange
  • Traduit de l’anglais (États-Unis) par Cécile Deniard
  • Coll. «Coll. « Terres d’Amérique »»
  • Albin Michel
  • 06/05/2021
  • 352 p., 21.50 €

Martine Coussy Librairie Entre les lignes (Creil)

Luz, la femme d’un chef de cartel de la drogue mexicaine à Tijuana, s’enfuit en emportant l’argent et le colt 45 de sa brute de mari, surnommé El Principe. Elle laisse deux cadavres derrière elle. Luz part rejoindre sa fille, qu’elle avait été contrainte d’abandonner quelques années plus tôt. Et puis il y a Malone, qui gagne sa vie en faisant passer la frontière aux clandestins et qui noie son chagrin dans l’alcool. Il culpabilise après la mort de sa fille. Et aussi Geronimo, El Apache, l’homme de main d’El Principe, ancien tôlard désireux de se ranger, mais forcé d’accepter un dernier contrat. Enfin, il y a Thacker, responsable d’une patrouille de la police des frontières. Flic corrompu. Ces quatre-là sont emportés dans une impitoyable poursuite. On ne sait plus vraiment qui sont les bons et qui sont les méchants. La frontière entre le bien et le mal est décidément mince. Angel Baby est un polar efficace, rythmé, sans pitié. Bref, absolument génial !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@