Chronique L’Étoile jaune et le croissant de Mohammed Aissaoui

NOÉMIE VÉROT, Librairie Rive gauche, Lyon

Mohammed Aïssaoui est un écrivain et un journaliste français. Dans L’Étoile jaune et le croissant, il se demande pourquoi il n’y a pas un seul Arabe sur la liste des 23 000 justes reconnus par la Commission des justes. Il y a seulement une soixantaine de musulmans, et presque tous sont d’origine albanaise. Ce n’est pas possible, dit-il, il existe forcément des Arabes qui, pendant la guerre, ont fait fi de la religion et ont sauvé des juifs parce qu’ils étaient des hommes. Tout simplement. Ce livre en est la preuve. Mohammed V, par exemple. La communauté juive marocaine n’a pas été inquiétée grâce au rôle protecteur qu’a joué le monarque. Alors sous protectorat français, le sultan a refusé que les « sujets israélites » du Maroc portent l’étoile jaune, comme voulait lui imposer le régime de Vichy. C’est aussi en fouillant quantité d’archives – trésor inestimable d’un pays libre – et en les mettant en lumière que, peut-être un jour, juifs et musulmans vivront en paix…

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@