Chronique Maintenant que j'ai 50 ans de Bulbul Sharma

Noémie Vérot Librairie Rive gauche (Lyon)

Bulbul Sharma vit à New Delhi où elle exerce ses talents de peintre et d’écrivain. Les lecteurs français ont déjà eu l’occasion de découvrir d’elle trois recueils de nouvelles – La Colère des aubergines, Mangue amère et Mes sacrées tantes –, que vient compléter ce quatrième. Maintenant que j’ai 50 ans est toutefois un peu différent des précédents, car il ne parle pas seulement de cuisine (on parlait beaucoup de cuisine, en effet, comme l’indiquent assez sûrement les titres) mais de prise de conscience, de révolution intérieure, de libération. Toutes ces femmes réalisent, à l’aube de leurs 50 ans, qu’elles sont en droit de se révolter et de ne plus accepter leurs conditions de femmes soumises au poids des traditions. Au long de ces récits, on en apprend beaucoup sur la condition féminine en Inde. Mariées très jeunes, la plupart des femmes passent de l’autorité paternelle à celle de leur mari sans possibilité de s’instruire, passant leur existence au service de leurs enfants et de leur belle-famille.

 

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@