Chronique Le Spectateur de Théo Grosjean

Perrine Thierrée Librairie Tiers temps (Aubenas)

Théo Grosjean est de retour avec une BD déconcertante. Dès le début, on comprend que l'on va suivre l'histoire de Samuel à travers son propre regard, sans jamais le voir, lui. On comprend ensuite qu'il ne parle pas et ne parlera jamais. À la naissance, on le croit muet, autiste, mais rien de tout ça n'est diagnostiqué. Samuel semble simplement avoir choisi de vivre ainsi, d'observer sa vie défiler et les gens qui l'entourent sans la moindre interaction, mais avec une précision, une intelligence et un cynisme sans failles. Seules sa passion pour le dessin et son histoire avec Yacine et Judith auront du sens pour lui. Avec une froideur troublante (renforcée par le choix d'une bichromie bleu-vert et noir tout au long de l'album), un humour féroce et des personnages fascinants, l'auteur évoque le rapport à l'autre, l'angoisse, la différence et se moque allègrement d'une société aliénante et irrespirable. C'est saisissant et drôlement réussi !

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@