Chronique Le Chat qui est chien de Alex Cousseau

Léonie Desbois Librairie Le Bel Aujourd’hui (Tréguier)

Dans le pays de Tout-reste-à-sa-place, pas facile d’être un chat qui se sent chien. Un jour, alors qu’il contemple son reflet dans une rivière, un roi arrive. Tous deux sont confrontés à un problème similaire : ils se sentent différents de ce qu’ils sont. Ensemble, ils décident d’avancer et croisent en chemin d’autres personnages qui, comme eux, sont en quête d’eux-mêmes. Ils vont jusqu’à la frontière, puis partent découvrir un autre monde. Après sa formidable série Louison Mignon (Le Rouergue) et l’excellent Le Roi qui n’a rien (Gallimard Jeunesse), le duo composé par Alex Cousseau et Charles Dutertre propose un album merveilleux sur la liberté d’être soi-même. Ce n’est pas la première fois que cette équipe frappe fort. L’illustration vive, colorée et onirique, complète magistralement le texte poétique. « Nous sommes ce que nous devenons. Nous devenons ce que nous sommes », écrit l’auteur. Conte merveilleux ou quête philosophique, cet album donne à réfléchir sur ce qui nous constitue. Un très beau voyage.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@