Chronique L'Âge des miracles de Karen Walker

Par Martine Clesse, Librairie Ducher, Verdun

« Au début, ce temps supplémentaire qui faisait une boursouflure à la frontière de chaque journée est passé inaperçu, telle une tumeur grossissant imperceptiblement sous la peau. »

Julia est une adolescente qui vit avec ses parents en Californie. Sa vie ressemble à celle de beaucoup d’autres jeunes filles de son âge, partagée entre le lycée et les amis. Un jour d’octobre, elle est témoin, comme toute l’humanité, du brusque ralentissement de la vitesse de rotation de la Terre de l’allongement progressif des jours. De vingt-quatre heures, ceux-ci passent progressivement à vingt-cinq, puis davantage. Ces heures supplémentaires bouleversent le cours de certaines trajectoires, les avions restent cloués au sol, les trains sont bloqués. La panique s’empare de la population qui fait le plein de provisions. Sur décision des États, la vie doit continuer sur l’ancien système solaire. Pour Julia, ce changement est aussi le passage de l’enfance à l’adolescence. Ce sont les premières émotions avec Seth, l’amitié qui se fane avec Hanna, la découverte du monde des adultes et de leurs mensonges. Un roman d’anticipation qui s’attache avant tout à montrer les bouleversements de l’adolescence.

Les autres chroniques du libraire

À VOS MARQUES, PRÊTS, LISEZ !

Panne d'inspiration ?

Nos libraires vous conseillent à domicile
tous les vendredis pour vous et vos enfants

Je veux recevoir 6 idées lectures pour moi et ma famille

@